La Tanzanie plébiscitée par les voyageurs français

Après trois mois de fermeture pour cause de Covid-19, la Tanzanie a été le premier pays africain à rouvrir ses frontières en juin. Depuis, plus de 3000 Français sont partis y faire un safari pour les seuls mois de juillet-août et septembre,  3.062 privilégiés en quelque sorte qui ont pu visiter les parcs nationaux du Tarangire, de Manyara, du Ngorongoro ou encore du Serengeti dans des conditions optimales et en toute sécurité. Alors que les visiteurs des autres pays européens sont à la traîne (Allemagne : 1 317 ; Royaume-Uni : 1 051 ; Espagne : 1 050), les Français qui se sont rendus cet été en Tanzanie sont tous revenus dithyrambiques. La faune était bien sûr au rendez-vous, dont la fameuse grande migration, mais surtout ils pouvaient l’observer  en toute quiétude sans aucun autre 4×4 autour.  Avec pas plus de 4 personnes par véhicule, des guides-chauffeurs tout heureux d’avoir des clients, des lodges à la pointe des protocoles sanitaires, inutile de dire que c’est maintenant qu’il faut faire un safari en Tanzanie ! En 2016, le nombre des touristes français étaient  21 000. En 2018, ils étaient 42 000 et en 2019 un peu plus de 56 000 !

Le safari, moteur de l’économie tanzanienne

La porte-parole des Tanzania National Parks (TANAPA) a déclaré « Nous sommes très reconnaissants envers les touristes français qui ont ainsi montré leur confiance dans la Tanzanie en tant que destination sûre. Leur venue est un signal fort pour le monde entier qui va bien au-delà des simples bénéfices du tourisme. » Ce résultat très positif de la France n’est pas le fruit du hasard ou de la chance mais celui d’un travail important des instances tanzaniennes et de ses partenaires en France. Du 30 juin au 2 juillet 2020, l’Ambassade de Tanzanie a organisé avec l’Agence Axium by Parker trois journées de présentation de la destination Tanzanie où la presse et les agences de voyage ont pu rencontrer opérateurs et réceptifs ainsi qu’ Ethiopian Airlines, la plus importante compagnie aérienne desservant la destination. Au cours d’un entretien avec le magazine « La Quotidienne », Samwel Shelukindo, Ambassadeur de Tanzanie en France, déclarait toute l’importance du tourisme dans l’économie de son pays, une activité qui fait vivre directement plus de 600 000 Tanzaniens et donne en parallèle du travail à des dizaines de milliers de petites entreprises représentants près d’un million d’emplois supplémentaires. Cette reprise du tourisme en Tanzanie est un bon signal qu’il faut absolument prolonger car le tourisme représente environ 18 % du PIB de la Tanzanie ».

Un hiver au chaud à Zanzibar

Autre bonne nouvelle pour la destination, la compagnie néerlandaise KLM met en place des vols Amsterdam / Zanzibar entre le 10 décembre 2020 et le 25 mars 2021. Les rotations se feront le jeudi et le dimanche avec un départ d’Amsterdam à 9h50 et une arrivée à 20h25 heure locale (durée de vol : 8h35). Pour le retour, également jeudi et dimanche, les vols  partiront de Zanzibar à 21h40 (avec une escale d’1h05 à Dar es Salaam) pour une arrivée à Amsterdam à 7h00 du matin le lundi.  La période de décembre à mars est parfaite pour profiter des plages de l’île, de sa mer bleue et chaude et de ses cocotiers à l’ombre bienfaisante. Un séjour balnéaire rêvé donc en ces temps de Covid-19 et d’automne pluvieux sans pour autant négliger les richesses culturelles et historiques de Zanzibar !