Venez nous retrouver sur le stand A 24 au Salon des Grands Voyages les 18 et 19 novembre prochains au Palais Brongniart à Paris. Ce salon sera l’occasion pour nous de vous présenter nos nouvelles destinations (Mozambique, Ouganda…) et nos nouvelles idées de safari en Namibie, au Botswana, en Afrique du Sud ou encore en Tanzanie avec un combiné safari dans les plus beaux parcs tanzaniens et une escapade balnéaire sur les plages de Zanzibar. Pour toutes ces destinations, et bien d’autres encore, nous vous proposons des safaris exclusifs, en véhicule privatif, avec une sélection rigoureuse de lodges réputés pour leur confort, leur emplacement et la qualité de leur service.

Cliquez sur ce lien pour obtenir votre invitation : Badge invitation

Avec une superficie de 1 510 km², le Masai Mara est le parc le plus connu du Kenya. Réputé pour ses populations d’éléphants et de grands fauves, il est chaque année, en été, le lieu idéal pour assister à la grande migration des gnous dans son expression la plus spectaculaire : la traversée de la rivière Mara à laquelle le parc doit son nom. Considérée comme la septième merveille naturelle d’Afrique ou l’un des dix merveilles du monde, la Grande Migration prend place de juillet à fin septembre.

(suite…)

Un des  pionniers de la paléontologie africaine est mort à l’âge de 77 ans. Né au Kenya le 19 décembre de parents eux même passionnés de fossiles et découvreurs de squelettes d’hominidés, Louis et Mary Leakey, Richard devient d’abord guide de safari avant de reprendre les travaux familiaux. Lors de séjours près du lac Turkana, dans le nord du Kenya, il remarque des affleurements rocheux prometteurs, obtient une bourse de la National Geographic Society et se lance dans des fouilles. C’est là que, dans les années 70, il découvre les premiers crânes d’Homo habilis (1,9 million d’années) et Homo erectus (1,6 million d’années). Sa renommée internationale est faite en 1984 lorsqu’il met à jour un squelette quasi complet d’Homo erectus, bientôt baptisé le « Garçon du Turkana ». C’est pourtant envers les animaux qu’il va consacrer la fin de sa vie.

(suite…)

Selon un article du journal Le Monde, le Kenya se félicite des progrès réalisés en matière de lutte anti-braconnage. Le gouvernement se fonde pour cela sur la publication, le 30 août dernier, du premier recensement animalier mené dans le pays. Selon ces données, le Kenya compte notamment 36 280 éléphants, une population en augmentation de 21 % par rapport à 2014, année où le braconnage avait connu un pic. D’après l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la population d’éléphants de savane africaine a plongé d’au moins 60 % au cours des cinquante dernières années, du fait du braconnage et de la conversion de terres pour l’agriculture. Les pachydermes sont d’ailleurs toujours considérés comme des espèces « en danger » dans la dernière mise à jour de la « liste rouge » de l’UICN.

(suite…)

Cet été la compagnie Air France adapte son offre de vols à destination de l’Europe et de l’Afrique du Nord. A défaut de pouvoir voyager loin, la compagnie nationale privilégie les pays européens désormais facilement accessibles avec le « Pass sanitaire Européen » avec plus de 80 liaisons saisonnières, dont quelques nouveautés, au départ de Paris, mais aussi des régions, vers l’Espagne, Malte, l’Italie ou la Grèce (Corfou, Santorin…). L’Afrique du Nord est également à l’honneur avec un renforcement des vols vers la Tunisie, l’Algérie et e Maroc. Enfin, Air France propose près d’une centaine de vols hebdomadaires vers les Antilles (Guadeloupe, Saint-Martin, Martinique), l’Océan Indien (La Réunion) ou la Polynésie afin de faciliter les retrouvailles familiales.

(suite…)

Depuis le 1er juillet, le « Pass Sanitaire européen » permet désormais de voyager dans les 27 pays de la Communauté Européenne ainsi que dans six autres pays frontaliers. En format papier ou numérique, ce « Pass Sanitaire européen » vous permet de franchir les frontières européennes que vous soyez vacciné, guéri ou testé négatif au Covid-19 grâce à un QR code européanisé ! En effet, si le QR code de l’attestation de vaccination française prouve que vous avez achevé votre parcours vaccinal, que vous avez été testé négatif depuis moins de 72 heures ou que vous êtes guéri depuis au moins 15 jours, il sera nécessaire de l’actualiser pour que vous puissiez voyager car il vous sera demandé par les compagnies de transport (avion, train, bateau) et aux postes frontières.

(suite…)