Selon un article du journal Le Monde, le Kenya se félicite des progrès réalisés en matière de lutte anti-braconnage. Le gouvernement se fonde pour cela sur la publication, le 30 août dernier, du premier recensement animalier mené dans le pays. Selon ces données, le Kenya compte notamment 36 280 éléphants, une population en augmentation de 21 % par rapport à 2014, année où le braconnage avait connu un pic. D’après l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la population d’éléphants de savane africaine a plongé d’au moins 60 % au cours des cinquante dernières années, du fait du braconnage et de la conversion de terres pour l’agriculture. Les pachydermes sont d’ailleurs toujours considérés comme des espèces « en danger » dans la dernière mise à jour de la « liste rouge » de l’UICN.

(suite…)

Cet été la compagnie Air France adapte son offre de vols à destination de l’Europe et de l’Afrique du Nord. A défaut de pouvoir voyager loin, la compagnie nationale privilégie les pays européens désormais facilement accessibles avec le « Pass sanitaire Européen » avec plus de 80 liaisons saisonnières, dont quelques nouveautés, au départ de Paris, mais aussi des régions, vers l’Espagne, Malte, l’Italie ou la Grèce (Corfou, Santorin…). L’Afrique du Nord est également à l’honneur avec un renforcement des vols vers la Tunisie, l’Algérie et e Maroc. Enfin, Air France propose près d’une centaine de vols hebdomadaires vers les Antilles ( Guadeloupe, Saint-Martin, Martinique), l’Océan Indien (La Réunion) ou la Polynésie afin de faciliter les retrouvailles familiales.

(suite…)

Depuis le 1er juillet, le « Pass Sanitaire européen » permet désormais de voyager dans les 27 pays de la Communauté Européenne ainsi que dans six autres pays frontaliers. En format papier ou numérique, ce « Pass Sanitaire européen » vous permet de franchir les frontières européennes que vous soyez vacciné, guéri ou testé négatif au Covid-19 grâce à un QR code européanisé ! En effet, si le QR code de l’attestation de vaccination française prouve que vous avez achevé votre parcours vaccinal, que vous avez été testé négatif depuis moins de 72 heures ou que vous êtes guéri depuis au moins 15 jours, il sera nécessaire de l’actualiser pour que vous puissiez voyager car il vous sera demandé par les compagnies de transport (avion, train, bateau) et aux postes frontières.

(suite…)

Au carrefour de la Namibie, de la Zambie et du Botswana, la ville de Victoria Falls est une des principales portes d’entrée du Zimbabwe et l’une de ses destinations touristiques majeures. En mars 2021, le gouvernement zimbabwéen décidait donc d’y mener une campagne de vaccination exemplaire avant de l’étendre au niveau national. Lancé le 19 mars, le programme de vaccination contre le Covid-19 a déjà couvert 74 % des 26 000 habitants âgés de 18 ans et plus. Au total, grâce au vaccin Sinopharm, près de 20 000 habitants de Victoria Falls ont reçu une première dose de vaccin. 1 514 ont également reçu leur deuxième dose. Ce chiffre est bien supérieur à l’objectif de  60 % fixé par le gouvernement pour atteindre l’immunité de groupe. La phase de la deuxième dose a commencé le 20 avril avec le même niveau d’enthousiasme de la part de la communauté, avec des files d’attente aux sites de vaccination, et cela devrait se poursuivre tout au long de la semaine. Idem dans les principaux lodges. Au Victoria Falls Safari Lodge, 133 employés, soit 75 % de l’équipe, sont déjà vaccinés.

(suite…)

A partir du 20 juin 2021, Air France desservira Maputo, la capitale du Mozambique, au départ de Paris-Charles de Gaulle via Johannesburg (Afrique du Sud) grâce à deux vols hebdomadaires opérés le jeudi et le dimanche pour l’aller, et le lundi et le vendredi pour le retour. Ces vols seront effectués avec des Boeing 777-300 d’une capacité de 296 sièges, répartis en quatre cabines : 4 suites La Première, 58 sièges en Business, 28 en Premium Economy et 206 en Economy. Les vols aller partiront de Paris les jeudis et les dimanches à 23h05 pour une arrivée à Johannesburg à 10h05 et à Maputo à 13h10. Les vols retour quitteront Maputo les lundis et vendredis 15h45 pour une arrivée à Paris à 5h45 le lendemain (mardi et samedi).

(suite…)

L’épidémie de la covid-19 a mis à mal l’économie de nombreux pays et menace les compagnies aériennes. Pour relancer le tourisme et éviter une crise économique majeure, l’idée d’un pass sanitaire a fait son chemin. Aujourd’hui plusieurs solutions sont en cours de test chez certaines compagnies aériennes et dans des aéroports. L’idée : garantir aux pays l’arrivée sur leur sol de voyageurs ne présentant aucun risque de dissémination du virus de la covid-19. Explications.

Le IATA Travel Pass

Le Travel Pass, initié par l’Association Internationale du Transport aérien (IATA), se veut un instrument complet, une sorte de passeport et de carnet de santé numérique regroupant l’ensemble des formalités de voyage et des informations sanitaires des voyageurs. Son ambition est d’offrir une garantie sur la santé des passagers aux compagnies aériennes et aux gouvernements. Singapore Airlines est la première compagnie à le tester. Une fois l’application chargée, les passagers doivent renseigner les détails de leur vol et le résultat de leur test ou vaccin.  En fonction de ces critères, un message de confirmation leur est alors adressé pour confirmer ou non leur possibilité d’embarquement. D’autres compagnies (Malaysia Airlines, Qatar Airways, Etihad, Air New Zealand, British Airways…) ont également déclaré vouloir utiliser le Travel Pass. Grâce à cette application, les compagnies pourront mieux gérer les réservations (identité du passager, véracité des informations sanitaires…) et réduire considérablement les temps de contrôle dans les aéroports. Des pays, comme le Panama, l’ont aussi reconnu qui ouvrent désormais leur territoire aux voyageurs utilisant le Travel Pass. Pour les voyageurs, ce Travel Pass sera leur sésame pour déverrouiller les frontières et éviter les mesures de quarantaine.

(suite…)