Au carrefour de la Namibie, de la Zambie et du Botswana, la ville de Victoria Falls est une des principales portes d’entrée du Zimbabwe et l’une de ses destinations touristiques majeures. En mars 2021, le gouvernement zimbabwéen décidait donc d’y mener une campagne de vaccination exemplaire avant de l’étendre au niveau national. Lancé le 19 mars, le programme de vaccination contre le Covid-19 a déjà couvert 74 % des 26 000 habitants âgés de 18 ans et plus. Au total, grâce au vaccin Sinopharm, près de 20 000 habitants de Victoria Falls ont reçu une première dose de vaccin. 1 514 ont également reçu leur deuxième dose. Ce chiffre est bien supérieur à l’objectif de  60 % fixé par le gouvernement pour atteindre l’immunité de groupe. La phase de la deuxième dose a commencé le 20 avril avec le même niveau d’enthousiasme de la part de la communauté, avec des files d’attente aux sites de vaccination, et cela devrait se poursuivre tout au long de la semaine. Idem dans les principaux lodges. Au Victoria Falls Safari Lodge, 133 employés, soit 75 % de l’équipe, sont déjà vaccinés.

(suite…)

A partir du 20 juin 2021, Air France desservira Maputo, la capitale du Mozambique, au départ de Paris-Charles de Gaulle via Johannesburg (Afrique du Sud) grâce à deux vols hebdomadaires opérés le jeudi et le dimanche pour l’aller, et le lundi et le vendredi pour le retour. Ces vols seront effectués avec des Boeing 777-300 d’une capacité de 296 sièges, répartis en quatre cabines : 4 suites La Première, 58 sièges en Business, 28 en Premium Economy et 206 en Economy. Les vols aller partiront de Paris les jeudis et les dimanches à 23h05 pour une arrivée à Johannesburg à 10h05 et à Maputo à 13h10. Les vols retour quitteront Maputo les lundis et vendredis 15h45 pour une arrivée à Paris à 5h45 le lendemain (mardi et samedi).

(suite…)

Jadis, tout le littoral atlantique de la Namibie était surnommé la côte des Squelettes (Skeleton coast). Aujourd’hui, ce nom ne concerne qu’une zone de 500 km de long, comprise entre les rivières Kunene et Ugab, déclarée réserve naturelle en 1971. D’ une superficie de 16 845 km², la réserve protège un des environnements les plus sauvages au monde… mais aussi un des plus fragiles.

Le nom « Skeleton Coast » est inspiré du titre du roman de John Henry Marsh, paru en 1944, qui relate le naufrage du Dunedin Star. Construit en 1936, le Dunedin Star était un cargo réfrigéré britannique transportant de la viande de Nouvelle-Zélande et d’Australie vers le Royaume-Uni. Pendant la deuxième guerre mondiale, il sert au ravitaillement des troupes (Opération Hallebarde à Malte, en 1941). A l’automne 1942, il repart vers l’Australie avec une cargaison de munitions et de fournitures destinées à la huitième armée britannique engagée au Moyen-Orient. A son bord, 85 membres d’équipage et 21 passagers. Le 29 novembre, à 22h30, le cargo heurte un récif et commence à prendre l’eau. Pour sauver équipage et cargaison, le capitaine Robert Lee décide de le pousser à la côte. Il s’échoue à 500 m du rivage et 63 personnes parviennent à rejoindre la plage. Les autres restent à bord. Dès que la nouvelle est connue, les secours s’organisent.

(suite…)

Le président namibien Hage Geingob a levé depuis le 22 octobre dernier presque toutes les restrictions de voyage pour la Namibie. Les aéroports internationaux sont de nouveaux ouverts ainsi que certains postes frontaliers terrestres. Tous les lodges répondent aux normes anti-covid mises en place par le ministère de la santé et le pays n’est plus considéré à risque pour les ressortissants français lesquels ne sont plus soumis à quarantaine en arrivant sur place. Seul un test PCR négatif de moins de 72 h est requis à l’arrivée et aucun autre test ne sera à effectuer au cours de vôtre séjour. Enfin, une assurance voyage couvrant les éventuels frais médicaux liés à la covid-19 est demandée.

Pour vous y rendre, nous vous proposons des vols avec Emirates et Ethiopian Airlines. Emirates a en effet étendu son réseau en Afrique du Sud grâce à un accord avec Airlink qui permet désormais aux voyageurs de bénéficier, via les aéroports de Johannesburg et du Cap, de connexions vers plus de 25 villes intérieures et 20 dessertes régionales dont la Namibie. Les vols se font via Dubaï. De son côté, Ethiopian Airlines propose des vols Paris- Addis Abeba –Windhoek avec un temps d’escale à l’aéroport de la capitale éthiopienne.

(suite…)

Avec ses dunes rouges, jaunes et orange parmi les plus hautes du monde, dont certaines se jettent dans l’océan Atlantique, le désert du Namib est sans aucun doute un des déserts les plus incroyables du monde. Situé au sud-ouest de la Namibie, il est considéré comme le plus vieux désert du monde avec des conditions climatiques qui n’auraient pas changées depuis 60 millions d’années ! Les températures oscillent entre 0 et 50° et il n’y pleut que 50 mm par an ! Attraction majeure de la Namibie, le désert du Namib est une destination en soi qui mérite respect et attention.

(suite…)

En 1826 arrivait en France la girafe Zarafa, cadeau du  vice-roi d’Égypte Mehmet Ali au roi Charles X. Retour sur l’histoire de cette girafe dont la beauté (Zarafa veut dire la Toute Belle en Arabe) émut la France entière et fut à l’origine d’une véritable girafomania. Capturée au Soudan peu après sa naissance, elle effectua un voyage extraordinaire de presque une année. Elle commença son périple accrochée au dos d’un dromadaire. A Khartoum, capitale du Soudan, elle fut mise dans une felouque pour descendre le Nil jusqu’au Caire. De là, elle embarqua sur un navire à destination de Marseille.

(suite…)