La Tanzanie et Zanzibar ont rouvert leurs frontières et peu à peu les vols reprennent sur la destination. La quarantaine qui avait été mise en place a été levée et vous êtes donc de nouveau les bienvenus dans le pays. Pour faciliter votre accueil et vous offrir les conditions optimales de sécurité, les autorités ont également édité un protocole sanitaire à l’attention de l’ensemble des acteurs du secteur (chauffeurs, véhicules, lodges…).

L’autre bonne nouvelle concerne la reprise des vols vers la destination. Même si l’offre sera probablement réduite dans un premier temps, les vols devraient s’accélérer dès juillet :

  • Ethiopian Airlines opère déjà sur Dar-es-Salam (DAR) et Kilimandjaro Aiport (JRO).
  • Emirates annonce une reprise de ses vols aux alentours du 13 juillet;
  • Kenya Airways espère une ouverture de l’espace aérien  pour les passagers tout début juillet;
  • KLM annonce 3 vols par semaine au départ de Dar-es-Salam à partir du 4 juillet. Il faudra encore attendre pour Kilimandjaro Airport.
  • Qatar Airways reprend trois vols par semaine au départ de Dar-es-Salam et ensuite un vol quotidien. Mi-juillet les vols sur Kilimandjaro Airport et Zanzibar (ZNZ) suivront.
  • Swiss étudie des possibilités au départ de Nairobi avec Precision Air ou Kenya Airways pour le trajet Dar-Nairobi ou Nairobi-Dar;
  • Turkish Airlines devrait opérer dès le 10 juin sur Dar-es-Salam et Kilimandjaro

(suite…)

Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé annonçait une catastrophe sanitaire en Afrique, les derniers chiffres prouvent tout le contraire. Même si le nombre de cas de contamination progresse, le continent africain, qui abrite 17 % de la population mondiale (1 milliard d’habitants), enregistre à peine plus de 1 % des malades dans le monde (50 000), et un peu moins de 1 % des décès (2000). Les hôpitaux ne sont pas débordés et enregistrent même 18 000 guérisons ! Selon le quotidien Libération du 7 mai, il y avait pourtant des raisons de s’inquiéter « avec 2,2 médecins pour 10 000 habitants en Afrique subsaharienne contre 35 dans l’Union européenne, et des dépenses de santé qui ne dépasse pas 25 dollars par an et par habitant au Cameroun ou au Mozambique, bien des pays africains semblent incapables de répondre à une pandémie massive ». D’où vient alors cette résistance inattendue ? « Parmi les atouts de l’Afrique face à un virus qui frappe d’abord les plus âgés, la pyramide des âges s’impose comme une évidence : sur le continent le plus jeune du monde, les deux tiers de la population ont moins de 35 ans et l’âge médian se situe à 19 ans, contre 40 ans en Europe ».

(suite…)

En cette période troublée, toute l’équipe de Safari World Image et des Plus Beaux Lodges.com tient à vous remercier de votre compréhension et fidélité.

Toutes nos pensées et nos remerciements accompagnent ceux et celles qui vont nous permettre de dépasser ce moment pour pouvoir vivre à nouveau pleinement : personnels soignants, hospitaliers, secours, gardes d’enfants et de personnes âgées, commerçants…

Conformément aux directives du gouvernement, notre agence est désormais fermée et est passée en mode télé-travail. Pour autant, nous restons à votre écoute,  répondrons à toutes vos questions sur les dossiers en cours et continuerons à réaliser vos projets de safari en Tanzanie, Botswana, Zambie, Ouganda, Afrique du Sud, en Namibie ou encore en Inde.

« Le plus long des voyages commence toujours par un premier pas » disait Lao Tseu

Nous restons donc joignables par mail à l’adresse suivante : vincent@safariworldimage.com

A l’occasion de la condamnation par la justice tanzanienne de madame Yang Feng Glan, surnommée la « reine de l’ivoire » à 15 ans de prison pour avoir exporté environ 860 défenses d’éléphants entre 2000 et 2014 (soit la mise à mort d’environ 500 pachydermes), il n’est pas inutile de rappeler les règles en vigueur en France et en Europe quant au commerce de l’ivoire. Si le trafic de défenses se fait essentiellement à destination du marché chinois, où l’artisanat de sculpture d’objets en ivoire est encore très vivace, toute importation de défenses d’éléphant ou d’objets en ivoire est totalement prohibée.

(suite…)

Depuis le 26 novembre 2018, les voyageurs français désirant effectuer un safari en Tanzanie peuvent désormais demander leur visa en ligne (e-Visa) sur le site : https://eservices.immigration.go.tz/visa. La Tanzanie suit ainsi l’exemple de plus en plus de pays africains afin, dit-elle, de favoriser le tourisme, les investissements et de renforcer la sécurité.

(suite…)