Satara Plains et Tshokwane River Camps

Safari immersif dans le parc du Kruger

Dans le parc national du Kruger, le groupe sud-africain An African Anthology propose un nouveau type de safari en Afrique du Sud : une immersion en pleine nature grâce à ses camps de brousse saisonniers : le Satara Plains Camp et le Tshokwane River Camp. Installés dans lieux choisis avec soin, ils vous plongent, l’espace de deux jours ou plus, au cœur de la savane africaine.

Fonctionnant du 1er mai au 30 septembre, les camps de Satara Plains Camp et le Tshokwane River Camp sont identiques dans leur structure. Ils se composent de 30 tentes de luxe avec un lit king size ou deux lits jumeaux avec moustiquaire, d’une salle de bain attenante avec douche et d’une terrasse extérieure. Tous deux proposent de vivre une nouvelle expérience de safari en Afrique du Sud, au plus proche de la savane, de sa faune et de sa flore.

Être un camp saisonnier comporte nombre de défis, dont l’accès limité aux ressources telles que l’électricité et l’eau. Pour résoudre ce problème, les camps de Satara Plains Camp et de Tshokwane River Camp utilisent à la fois générateur et énergie solaire. Les limitations d’eau sont gérées grâce à l’utilisation d’appareils à faible débit et à des conseils pratiques donnés aux clients. Certaines fonctionnalités sont donc réduites au strict nécessaire. Ainsi, les prises électriques ne permettent que le chargement des téléphones mobile, le réservoir de la douche est remplie chaque jour par un membre du personnel du camp et le Wifi n’est accessible que dans les espaces dédiés. L’idée est que l’impact sur le territoire soit minimal. A la fin de la saison, il ne doit rester aucune trace du campement afin que la nature puisse reprendre ses droits.

Pour autant, le Satara Plains Camp et le Tshokwane River Camp offrent un véritable confort. Le restaurant a été décoré avec soin, sa vue est sublime surtout au coucher de soleil. C’est là que se prennent les repas (petit-déjeuner, déjeuner, thé, dîner). Tous les séjours dans ces camps sont en pension complète et les menus concoctés par le chef sont fixes.

Des deux camps, le Tshokwane River Camp est le plus confortable. Installé près de la rivière Ripape, il permet l’observation d’une faune nombreuse dont beaucoup d’oiseaux. Il bénéficie par ailleurs d’une piscine démontable.

Le Satara Plains Camp est le plus reculé et le plus sauvage. Il est situé dans une région réputé pour sa populations de lions. Les enfants de 16 ans n’y sont pas admis.

 

LES POINTS FORTS
  • Immersion en pleine brousse
  • Camps bien conçus et admirablement situés
  • Safari à pieds avec un ranger au plus près de la faune
  • Formule en all inclusive
  • Rencontre avec la culture du peuple AmaShangaal
  • Réel engagement pour l’environnement

 

LE MEILLEUR MOMENT

Les camps de Satara Plains Camp et le Tshokwane River Camp sont ouverts du 1er mai au 30 septembre, pendant l’hiver austral.

 

NOTRE CONSEIL

Un minimum de deux nuits est requis pour réserver un séjour au Satara Plains Camp ou au Tshokwane River Camp.

 

Safari en 4×4

Immergés en pleine nature, les camps saisonniers de Satara Plains Camp et de Tshokwane River Camp permettent de vivre une nouvelle expérience de safari en Afrique du Sud. Ils ne sont accessibles qu’en 4×4 spécialement équipés pour le safari, permettant ainsi à chaque passager d’observer la faune dans les meilleures conditions. Les véhicules sont ouverts et d’une capacité de 8 à 10 personnes maximum. La réglementation du parc interdit le hors-pistes en dehors des routes et chemins existants. Pas de soucis pour autant. La faune est nombreuse dans le parc du Kruger et vous aurez toutes les chances en cours de safari de voir les big five mais aussi des antilopes, des koudous et une multitude d’oiseaux.

Safari à pieds

Il est possible d’organiser des safaris à pieds dans le parc du Kruger en lieu et place d’un safari en 4×4 car deux safaris par jour sont compris dans le prix du séjour. Un ranger armé sera votre guide. Il vous apprendra à reconnaître les traces des animaux et à les approcher sans faire de bruit.  Un maximum de huit personnes est autorisé par safari à pieds.

Le parc du Kruger

L’Afrique du Sud est le premier pays africain à avoir créé des parcs nationaux. Le plus ancien d’entre eux n’est autre que le célèbre Kruger, situé à l’Est du Pays, à la frontière du Mozambique, officiellement créé en 1926 pour protéger les population d’éléphants et de rhinocéros du pays.

La première réserve apparaît le long de la rivière Sabie en 1896 grâce au président sud-africain de l’époque, Paul Kruger. Elle ne cessera de s’agrandir jusqu’en 1926, date à laquelle la réserve devient parc national et prend le nom de Kruger, ce président visionnaire qui fut le premier à comprendre que la faune africaine devait être protégée. Depuis, de nombreuses réserves privées se sont agglomérées au parc (Sabi Sand…) et des concessions privées se ont ouvertes dans le parc (Lebombo lodge) qui offrent un choix incroyables de safaris et de très belles rencontres avec une des faunes les plus riches et les plus variées d’Afrique australe.

Le parc Kruger fait deux fois la Corse (superficie de 20 000 km², 350 km du nord au sud et 60 km d’est en ouest !), abrite 138 espèces animales, 450 espèces d’oiseaux et plus de 200 familles de plantes. Sa particularité est d’être ouvert à tous. Il suffit de payer un droit d’entrée pour y circuler avec sa voiture particulière ou de location en suivant les routes goudronnées. Pour autant, de nombreux lodges se sont installés dans des concessions louées au parc qui proposent des safaris plus intimistes sur leur territoire. Le soir, au bar du lodge, la conversation s’engagera inévitablement sur la question des « Big Five », les cinq gros. Il faut les avoir vu et inutile de songer à quitter le parc sans eux. Le lion, l’éléphant, le rhinocéros, blanc ou noir peu importe, le léopard et le buffle sont les garants d’un safari réussi et d’hôtes réjouis. Au Kruger, pas de soucis. Avec 7 500 éléphants, 1 400 lions et plus de 500 rhinocéros recensés, ce serait bien le diable si vous n’y parvenez pas.

  • Le lodge
  • Les centres d'intérêts
L’Afrique du Sud pratique
Adresses utiles en France

Ambassade d’Afrique du Sud : 59, quai d’Orsay, 75343 Paris Cedex 07. Tél. : 01 53 59 23 23. Mail : info@afriquesud.net. Site internet : www.afriquesud.net/index.php ? lang=fr

Adresses utiles sur place

Ambassade de France à Pretoria : 250 Melk Street – Nieuw Muckleneuk – Pretoria, 0181. Tél : +27 (0) 12 425 1600. Site : https://za.ambafrance.org

Consulat de France à Johannesburg : Rosebank Corner Building, 3rd floor, 191 Jan Smuts Avenue – Parktown North. Téléphone : + 27 (0)11 778 56 00. Mail : info.johannesburg-fslt@diplomatie.gouv.fr. Site :  https://johannesburg.consulfrance.org

Formalités 

Un passeport en cours de validité et un billet aller-retour suffisent pour les ressortissants français. Aucun visa n’est nécessaire pour les séjours ne dépassant pas 90 jours. Attention : aux termes de l’Immigration Act de 2002 (loi n°13 de 2002), en vigueur depuis le 7 avril 2003, votre passeport doit comporter deux pages vierges lors de la présentation pour l’apposition des tampons.

Santé

Les personnes en provenance de régions infectées par la fièvre jaune doivent présenter un certificat international valide de vaccination contre la fièvre jaune. Seuls les enfants de moins d’un an sont exemptés de cette obligation. Si aucun vaccin n’est exigé, il est fortement recommandé de suivre un traitement anti-paludéen dans certaines provinces (Traansvaal oriental, Kwazulu-Natal, Kruger pendant la saison des pluies). Eau du robinet potable mais pas partout. Mieux vaut privilégier l’eau en bouteille.

Argent

La monnaie locale est le rand (ZAR). Cartes de crédit acceptées presque partout. Les banques sont ouvertes en semaine, de 9h à 15h30 et de 9h à 11h le samedi.

Langues

La langue officielle est l’anglais même s’il en existe une dizaine d’autres (afrikaans, ndebele, sesotho, tsonga, tswana, venda, xhosa, zoulou….)

Décalage horaire

+ 1h en hiver ; pas de décalage en été.

Electricité

Prises anglaises donc adaptateur nécessaire.

Téléphone

De la France vers l’Afrique du Sud, composez le 00 27 + l’indicatif de la région sans le zéro (012/Pretoria, 011/Johannesburg, 021/Cape Town, 031/Durban, 051/Bloemfontein) + le numéro de votre correspondant.

Numéros d’urgence

Informations et sécurité des touristes : 083 123 2345

Police secours : 10111

Police : 0800 11 12 13

Services d’urgence et de crise : 1022

Ambulance : 10117

Vous aimerez aussi :

Togoro Plains Camp

Prenez de la hauteur dans le Serengeti

Dunes de Dovela

Eco-lodge au Mozambique

Sandibe Okavango safari lodge

Safari au Botswana entre delta de l’Okavango et réserve de Moremi

Lake Masek Tented Camp

Safari en Tanzanie, aux origines de la migration